Historique

En 2003, un effort conjugué des ministères de la Recherche et de la Santé via un appel à propositions a permis l’émergence de sept cancéropôles sur le territoire français, dont le Cancéropôle Grand Ouest.

La mission des sept cancéropôles est de faire émerger des programmes de recherche ambitieux, originaux, propres à chaque interrégion, et de générer des pôles de recherche en cancérologie visibles à l’échelon européen. Les cancéropôles associent sur un territoire donné des unités de recherche des organismes (Inserm, CNRS, universités, CEA…), des services hospitaliers universitaires tournés vers l’innovation, et parfois les industriels. Leur objectif est de contribuer au renforcement et de coordonner la recherche dans une approche de transfert, du malade au malade.

 

Dans le cas du Cancéropôle Grand Ouest, les régions Bretagne, Centre, Pays de la Loire et Poitou-Charentes se sont positionnées d'emblée comme partenaires.


Créé par la loi de santé publique du 9 août 2004, l'Institut National du Cancer s'est vu confier la mission d'impulser et de coordonner l'effort national de recherche en cancérologie.

 

Interrégion du CGO depuis 2003 jusqu'au 31 décembre 2015 :

Carte des 4 régions du CGO

Interrégion du CGO depuis le 1er Janvier 2016, suite au nouveau découpage des régions : 

 

carte-cgo-2016

 

L'équipe de direction du CGO

 

Photos-Directions