Les plates-formes et plateaux techniques du CGO

Les plates-formes et plateaux techniques ne cessent de croître et proposent la mise à disposition de nouveaux outils qui permettent d’aller vers une meilleure compréhension des mécanismes cellulaires mis en jeu dans le cancer. 

 

Plate-forme ImPACcell 

La plate-forme ImPACcell a pour objectif, pour chaque molécule testée, de déterminer l’effet inhibiteur sur la croissance cellulaire ou l’effet toxique ainsi que de déterminer les activités biologiques. Trois plateaux la composent :

  • Un plateau de microscopie automatisée pour l’acquisition et l’analyse d’images multiparamétriques à partir de coupe de tissus sur lames ou de cellules en cultures. 
  • Un plateau de tests biologiques adaptés à l’analyse d’images, incluant des marqueurs du cycle cellulaire et de la prolifération, de la plasticité et de la motilité cellulaire, du vieillissement et de la mort cellulaire. 
  • Un plateau de screening de facteurs exogènes et de molécules à visée thérapeutique, basé sur l’étude comparative de modèles cellulaires représentatifs de tissus ciblés ou de tumeurs chez l’homme ainsi que sur la recherche de cytotoxicité et d’activités biologiques. 

Les molécules sélectionnées sont ensuite testées sur la plate-forme in vivo de Nantes.

Site web de la plateforme ImPACcell

 

Plate-forme KISSf (Kinase Inhibitor Specialized Screening facility) spécialisée de criblage d’inhibiteurs de protéines kinases

COMPÉTENCES
  • Service d’évaluation à moyen-débit de la bioactivité de composés chimiques sur un panel de protéines kinases d’intérêt thérapeutique : 5000 molécules ou extraits naturels / jour ;
  • Intérêt particulier pour les protéines kinases clés de la mitose et de la mort cellulaire programmée nécroptotique.
ÉQUIPEMENT

Tests kinases automatisés :

  • La préparation des plaques de dosage, la réaction et l’incubation sont réalisées à l’aide de robots (JANUS Automated Workstations, PerkinElmer)
  • Les tests enzymatiques sont réalisés en utilisant deux techniques distinctes (radiométrie ou luminescence) sélectionnés en fonction de la kinase et du volume d’échantillons à analyser

Site de la Station biologique de Roscoff

 

Responsables :

 

PF ImPACcell, Rémy Le Guével, Rennes

 

PF d'histopathologie H2P2, Alain Fautrel, Rennes

 

PF KISSf, Stéphane Bach, Roscoff